Présentation des joueurs

Mathieu alias Bolton : Avec son tatouage de trèfle dans le cou et ses reflets roux, pas de doute c’est bien le père fondateur du club lui ! Il a d’ailleurs pensé que le « Shamrock » l’aiderait à coacher des joueurs attentifs à ses consignes, disciplinés et ordonnés… Ben c’est con, il manque une feuille à ton trèfle pour que ça ait une chance de marcher ton truc hé !

Martin alias Le Gros Bourin : Deuxième laron initiateur du club. Lucky Luke mais version Candelero. Il tire plus vite que son ombre, dégomme tout ce qui bouge mais toujours avec élégance. Une légende dit que de tous les adversaires qui se sont retrouvés en face de lui au pool aucun n’a été retrouvé vivant en fin de match… En effet, il n’est pas spécialement connu pour faire de la broderie si vous voyez ce que je veux dire… Enfin, on a beau critiquer mais au moins lui il nous a fait gagner des points décisifs… Euh.. Non mauvais exemple… Bref, c’est un grand dadet et ça c’est un avantage incontestable.

Simon alias Makak ! : Dans la famille des grands dadets, je veux… le frère ! Il partage avec son cadet (voir ci-dessus) la taille, l’impulsivité et le grain de folie qui fait qu’un entrainement peut virer à la bataille de terre ou à une scène de théâtre en plein-air. Toujours dans les bons coups, il a pour spécialité les interceptions … à moins que ce soit les jeux de mots … non je sais, il adore se jeter par terre pour s’aplatir dans la boue ou s’écraser contre le sol ou optionnellement rattraper un frisbee.

François alias Fati ou Fatou c’est pareil ! : Le doyen de l’équipe et grand-père de notre cadet (voir ci-dessous). Pas toujours dans la bonne direction (il doit être descendant du bon roi Dagobert), il nous amène son expérience surtout dans le choix des bières.

Johan alias Jo’ : Cadet de l’équipe et petit-fils de notre doyen (voir ci-dessus). Il a l’air tout calme comme ça mais méfiez-vous de l’eau qui dort. On aurait tous aimé avoir son coup droit à son âge et peut être encore aujourd’hui en fait !

Martial alias Mars : A l’école il devait être au 1er rang. Vous savez l’élève qui a toujours le doigt en l’air avec l’autre bras pour le tenir et qui dit « moi maîtresse ! ». Résultat il est instit et fayot de l’équipe. Il se veut irréprochable sur le terrain 9/10  mais en dehors il ne peut s’empêcher de sortir sa grande gueule et son exubérance. 5/10, peut mieux faire.

 Antoine alias Fif : Mi-homme, mi machine, il est capable de tuer un pigeon en vol à 100 m, vent de face et en faisant le poirier rien qu’avec un frisbee. Ne faites pas ça chez vous.

Amélie alias Amél’ : Seule fille du club, elle aimerait bien avoir des copines avec qui discuter shopping et vie sentimentale (ben quoi ? si c’est pas typiquement féminin ça ! C’est comme le foot et les voitures pour les mecs nan ?)

David alias Pap’s : Dans la famille Frisbee, je demande le père. Un sportif, un vrai, qui serait capable de courir du demi-fond à fond !

 Jules alias Juju : Dans la famille Frisbee je demande le fils ! Ne cherchez pas un coup droit meilleur que le sien, ça n’existe pas ! Une graine de champion qui deviendra très bientôt un Shamrock opé pour les compets !

Page en construction..

 

Toi ! Un vrai espoir pour le club tu représentes l’avenir de la discipline dans la région !